Actualités

De l’actualité de la photo, il y en a tous les jours, nous essayons de vous faire le point sur les plus importants évènements, concours, expositions... Sans oublier les dernières innovations techniques et la mise sur le marché de nouveau matériel…

14/06/2012
NIKKOR 18-300 MM : UN TRANSSTANDARD CONCURRENTIEL

 

Les 18-250 mm et 18-270 mm des opticiens indépendants vont devoir compter sur un nouveau concurrent. Plus cher certes, mais aussi plus étendu et plus lumineux vers le haut.

Comme pour les zooms des bridges, l’amplitude des transstandards de voyage ne cesse d’augmenter. Certes de manières moins spectaculaires, car on est loin d’un 18-756 mm si l’on prend pour exemple l’objectif du bridgeNikon P510 affichant l’amplitude affolante de 42x. Bien au-delà des 16,7x de l’AF-S Nikkor 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR.

À ce jour, Tamron avec son 18-270mm F/3,5-6,3 Di II VC PZD, testé ici et Sigma avec le 18-250mm F3,5-6,3 DC OS HSM offrent des zooms plus légers, compacts et économiques. Respectivement de 550 g/101 mm et 630 g/101 mm, motorisation et stabilisation incluses. L’arrivée de ce 18-300 mm montre que Nikon se situe plus haut de gamme, par le prix officiel (979 €), par la focale maximale (300 mm) et par l’ouverture en bout de course, f/5,6 quand les deux autres offrent f/6,3.

Ce zoom vise le photographe, muni d’un D7000 ou d’un D300s, pour qui ni le poids, ni le prix ne sont des critères d’achat primordiaux. Interrogée sur le choix opéré entre une focale basse plus courte et une focale haute plus grande, Nikon indique que pour ce type de zoom, ses clients préfèrent une augmentation par le haut plutôt qu’une couverture plus large en grand-angle.

Disponibilité prévue pour juillet.

- Le site de Nikon